PRESENTATION DU PROJET

"Herida" sera un court-métrage d'une vingtaine de minutes. Tout d'abord pourquoi avoir choisi un titre en espagnol. La raison pour cela c'est que l'histoire parle d'une petite fille espagnole Cassandra qui sera contrainte de venir en région parisienne suite au travail de son père. Le tournage se déroulera donc en Ile de France. La lumière sera un contraste entre chaud et froid définissant les émotions de Cassandra. "Herida" sera présenté comme un film dramatique avec une atmosphère à la fois inquiétante, sombre et poétique. Il sera marqué par l'amour et la haine envers une personne proche. La mise en scène s'effectuera par de nombreux plans fixes et mouvements de caméras lents pour accentuer l'aspect dramatique. Des gros plans seront présents pour suggérer les émotions des personnages. Les images seront soignées par une beauté esthétique en référence aux films asiatiques et principalement coréens "A Bittersweet Life" de Kim Jee-Woon, "J'ai rencontré le diable" de Kim Jee-Woon et "Lost Memories" de Lee Si-Myung. La musique sera très variée avec un mélange de bonheur et de tristesse. Le film sera le traitement d'un sujet très dur concernant les enfants. Il aura pour but de sensibiliser les personnes et fera office de prévention pour les enfants ainsi que pour les parents. Le scénario du film est tiré d'une histoire vraie relatant une partie de la vie de Cassandra dont l'enfance ne fût pas celle de la plupart des enfants.

SYNOPSIS

Vivant une enfance heureuse auprès de sa grand-mère, Cassandra, 9 ans, ne s'attends pas à ce que sa vie bascule dans la tristesse dès son arrivée en France chez son père. Malgré le bonheur de retrouver ses proches installés en France, Cassandra ne se remet pas d'avoir quitté sa grand-mère et son Espagne natale. Une seule nuit va marquer à jamais la vie de Cassandra mais grâce à son petit prince charmant, une lueur d'espoir va renaître.



L'EQUIPE DU FILM


Sensibilisé par ce sujet et marqué par une volonté de mener à bien ce projet, le réalisateur Frédéric Verhaeghe sera accompagné et soutenu par Caroline Bontemps, première assistante-réalisatrice, Sacha Perrin-Bayard, directeur de la photographie, Cassandra Luiciana, auteur du texte Mon père m'a tout pris,  de Marlène Mauboussin, photographe de plateau, de Mike Denaudor, partenaire vestimentaire de sport, de Jean-Baptiste Barois, co-producteur, de Célia Caristan, monteuse et webmaster, de Laura Fourcade, rôle principal, de Choukri Ben Meriem, de Fanny Carbonnel, traductrice, d'Arthur Pommeray, rôle secondaire, de Lionel Pommeray, de Tamara Trieger, maquilleuse et de Juliette Xavier De Abreu, peintre.


http://heridalefilm.free.fr/